Accéder au contenu principal

Grande Salade César façon Gordon Ramsay

Ce n'est pas parce qu'on est pas au printemps ni en été qu'il ne faut pas manger de salade (c'est comme la glace hein on va pas arrêter d'en manger parce qu’il fait froid dehors... non mais !). Quand je vous dit salade César on pense tout de suite aux Etats-Unis ou cette recette est un grand classique là-bas. On la trouve souvent avec des œufs durs dans la sauce, des câpres, du Tabasco ou encore avec de la sauce Worcestershire...

Cette salade composée est riche et nourrissante en premier lieu de part sa sauce, je la prépare souvent les weekends lorsque l'heure du déjeuner arrive, elle est parfaite en plat unique... Mais je vous vois venir de loin ! Oui bien sûr que vous pouvez terminer votre repas par un met sucré qui comblera vos papilles.... Je vous propose aujourd'hui la version savoureuse de mon chef écossais multi-étoilé préféré, j'ai nommé Gordon Ramsay.



Ingrédients : (pour 4 personnes)

150 à 200 gr de pain de campagne ou au levain de la veille
Huile d'olive
50 gr de parmesan
2 romaines entières ou 4 sucrines, lavées, égouttées et coupées en 2, puis en lanières
Jus de citron, au goût
2 blancs de poulet, sans la peau (ouverts en portefeuille si ils sont trop épais)
Sel de mer et poivre noir fraîchement moulu

Pour la sauce
2 jaunes d'œufs extra frais (bio de préférence ou de poule élevée en plein air)
1 cuillère à café de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge ou de xérès
Huile d'olive
50 g d'anchois à l'huile d'olive en bocal (personnellement je ne suis pas grande fan des anchois alors j'en met moitié moins, à vous d'adapter)
2 gousses d'ail, pelées et écrasées
75 gr de parmesan râpé
Le jus de 1 citron, ou à volonté


 Préparation :

Coupez le pain en morceaux de 2 cm. Arrosez d'un filet d'huile d'olive et assaisonnez d'une pincée de sel et de poivre, mélangez.

Dans une grande poêle, faites chauffer un peu d'huile à feu moyen et faites griller le pain jusqu'à ce qu'il devienne doré et croustillant. Râpez les trois quarts du parmesan sur les croûtons, remuez-les sur le feu quelques instants puis réservez.

Pour la sauce :
Dans un bol ou petit saladier, mettre les jaunes d'oeufs, la moutarde, le vinaigre et fouettez. Versez lentement l'huile d'olive tout en remuant, jusqu'à émulsion.
Emincez finement les anchois et mélangez-les avec l'ail pour faire une pâte (j'ai réalisé toute cette partie au mortier, question d'habitude...). Ajoutez cette pâte à la sauce et mélangez. Versez dessus le parmesan râpé, le jus de citron (fiez vous à votre goût pour la quantité) et quelques gouttes d'eau.


Placez une poêle gril sur feu moyen/vif (ou à défaut une poêle normale ou alors faites cuire vos blancs de poulet au four...). Assaisonnez les blancs de poulet sur chaque face, arrosez les d'un peu d'huile et faites revenir 3-4 minutes de chaque côté, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien grillés et cuit à cœur. Transférez dans une assiette, arrosez d'un peu de sauce restante et laissez reposer environ 5 minutes.

Dans un grand saladier, disposez d'une ou deux cuillère à soupe de sauce dans le fond, mettre ensuite la salade préparée, arrosez-la d'un peu de jus de citron, et de la moitié de la sauce. Ajoutez la moitié des croûtons et mélangez. Pour le service, parsemez au-dessus de la salade le reste des croûtons et le parmesan non utilisé détaillé en copeaux.

Trancher le poulet en grosses lanières et servir encore tiède soit mélangé à la salade, soit à côté en accompagnement avec le reste de la sauce.


Commentaires

LadyMilonguera a dit…
Jolie cette salade !

Cette semaine vous aimez :

Käsekuchen ou Tarte au fromage blanc Alsacienne

Bonjour à toi chère lectrice ou cher lecteur ! J'espère que ça va bien par ces belles journées ensoleillées mais bien bien froides (En mode Hygge !). Si tu me suis sur Facebook ou Instagram, tu sais que je t'ai promis cette recette "Dans la semaine" il y a déjà 2 semaines O.M.G  ! J'espère que tu ne me tiendra pas rigueur de ce retard, j'ai eu des problèmes avec ma connexion internet.... Pour me faire pardonner, je prévois de publier une autre recette avant dimanche  minuit (Si, si promis, tu verra !) ;)
Le Käsekuchen ou Tarte au fromage blanc à l'Alsacienne ou encore notre cheesecake de l'Est, c'est aussi une bonne partie de mon enfance pour le goûter ou alors comme dîner car mamie ne le faisait pas très sucré. (Oui ! Tu n'a jamais mangé de crêpes pour le diner ou un bol de céréales ou un "Breakfast for dinner" ? Non ? J'assume totalement) et bien parfois c'était ça chez nous (papy, mamie et moi) et même parfois du clafoutis …

Gâteau Edelweiss

Pour mes 28 ans cette année, j'ai fait un de mes gâteau préféré aux framboises et  au chocolat blanc. Il y a différentes façons de le faire, il a différente appellations... Ici en Moselle, il se nomme l'Edelweiss et je trouve que cela lui correspond tout à fait. Blanc comme neige à l'extérieur, quand on l'ouvre on découvre son magnifique cœur. 

Lisez bien la recette en entier avant de la faire j'ai mis beaucoup de détails mais elle est simple et assez rapide à préparer.



Ingrédients : (pour 6 à 8 personnes)

Pour la génoise (recette marmiton)
- 4 œufs
- 125 g de sucre
- 125 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique

Pour la garniture
- 50 cl de crème liquide entière
- 30 gr de sucre en poudre
- 180 gr de chocolat blanc de qualité
- 3 feuilles de gélatine soit 6 gr (facultatif mais j'ai préféré faire comme cela pour la bonne tenue de la chantilly)
- 300 à 350 gr de framboises fraîches ou surgelées (non décongelées)
- 150 gr de copeaux de chocolat blanc (ou une tabl…

Clafoutis aux cerises de Pierre Hermé

Bonjour à toutes et à tous ! Me voilà (enfin) de retour et j’espère que vous ne m'avez pas oubliée car ce n'est pas les idées ni les inspirations de recettes qui manque...  C'est  la pleine saison des cerises en ce moment et cela fait très longtemps que je n'ai pas fait ce grand classique qu'est le clafoutis à la cerise, plébiscité par mon mari. J'aurai du appeler ma mamie à la rescousse pour sa recette car elle nous en faisait toutes les semaines en été lorsque j'était petite. En attendant de la lui demander (dans laquelle on garde aussi les noyaux, hé oui!), j'ai pioché dans ma bibliothèque et j'ai trouvé cette recette de Pierre Hermé (j'ai vu sur internet celle de Philippe Conticini qui me tente beaucoup, ce sera pour une autre fois ;) )